Cueillette et distillation

Cueillette, préparation et distillation des plantes sauvages

stages distillation de plantes sauvages a Tinos

                                                                 Sarriette des montagnes (satureia montana)

En fonction de la saison choisie, des plantes différentes seront cueillies et traitées : en mars, camomilles, en avril, sauges, lavandes et sarriettes, en mai, sarriettes et hélichryses, en juin, hélichryses, thyms et carottes, inules, fenouils et myrtes à l'automne; les plantes sauvages seront prélevées avec discernement afin de ne pas troubler les équilibres naturels.
La récolte sera parfois préparée pour charger les alambics ou les vases de macération afin d'obtenir les rendements les plus élévés possible. La distillerie est installée à l'étage inférieur d'une maison du 18e siècle, dans le village de Skalados, au centre de l'île de Tinos. Elle est équipée d' alambics de 5 à 40 l, en cuivre et d'ampoules à décanter. En fonction des plantes et de leur rendement, vous produirez entre 5 et 40/50 ml d'huile essentielle  pure et plusieurs litres d'eau florale. 
Une demi-journée pourra être consacrée à la fabrication de cosmétiques et de parfums.

Découvrez-nous sur Facebook 


La distillerie

huiles essentielles de plantes sauvages Tinos

                                                                                La distillerie et ses alambics

C'est dans le katoï de la ferme de Skalados, où l'on conservait autrefois, dans de grandes jarres ou dans des tonneaux, l'huile, les grains, les olives et le vin que nous distillerons nos produits.


En savoir plus : stage Hélichryse 2015 - photo-reportage


Haut de page

Distiller

stages distillation huiles essentielles Tinos
Distiller, c'est extraire par la vapeur d'eau l'essence de la plante. L'alambic se compose de trois parties : la chaudière, où l'eau est portée à ébullition, la colonne, qui renferme les plantes à distiller, et le réfrigérant, où les vapeurs sont condensées à l'eau froide. Le produit de la distillation, ou distillat, est recueilli dans un vase florentin ou dans un ballon à bec.

Le distillat est mis à décanter dans une ampoule de verre qui sépare par différence de densité l'hydrolat (ou eau florale) de l'huile essentielle, bien plus légère.

En fonction des plantes et de la saison, on extrait 1 milligramme à 3 grammes d'huile essentielle pure d'un Kg de plante fraîche.

C'est un travail de patience !
stages distillation huiles essentielles Tinos

L'huile essentielle coule dans l'ampoule à décanter